❤ Le Lecteur de cadavres pdf ⚣ Auteur Antonio Garrido – Songs--pk.info

Le Lecteur de cadavres Prologue An 1206 Dynastie Song Chine Orientale Province Du Fujian Champs Cultivs De La Sous Prfecture De Jianyang Shang Ne Comprit Qu Il Mourait Que Lorsqu Il Sentit Le Got Du Sang Dans Sa Gorge Il Voulut Balbutier Quelque Chose, Mais Avant Qu Il Y Parvnt Ses Yeux S Carquillrent Et Ses Jambes Flchirent Mollement Il Allait Prononcer Le Nom De Son Assassin Quand Celui Ci Lui Enfona Un Chiffon Dans La Bouche A Genoux Dans La Fange, Exhalant Son Dernier Souffle De Vie, Shang Perut La Tideur De La Pluie Et L Odeur De La Terre Mouille Qui L Avait Accompagn Tout Au Long De Son Existence Un Instant Plus Tard, La Chemise Imbibe De Sang, Il S Croula Sur Le Bourbier Dans Lequel Il Avait Laiss Son Me 1 Ce Jour L, C Se Leva De Bonne Heure Pour Viter De Rencontrer Son Frre Lu Ses Yeux Se Fermaient, Mais La Rizire L Attendait, Bien Rveille, Comme Tous Les Matins Il Se Leva Et Roula Sa Natte, Humant L Arme Du Th Dont Sa Mre Parfumait La Maison En Entrant Dans La Pice Principale, Il La Salua Et Elle Lui Rpondit Par Un Sourire Peine Esquiss Qu Il Perut Et Lui Rendit Il Adorait Sa Mre Presque Autant Que Sa Petite Soeur, Troisime Ses Deux Autres Soeurs, Premire Et Deuxime, Taient Mortes Peu Aprs Leur Naissance D Un Mal Hrditaire Il Ne Restait Que Troisime, Elle Aussi Atteinte De Ce Mal Avant D Avaler Une Bouche, Il Se Dirigea Vers Le Petit Autel Qu Il Avait Dress Prs D Une Fentre, La Mmoire De Son Grand Pre Il Ouvrit Les Volets Et Respira Pleins Poumons Dehors, Les Premiers Rayons De Soleil Filtraient Timidement Travers La Brume Le Vent Fit Osciller Les Chrysanthmes Placs Dans Le Vase Des Offrandes Et Raviva Les Volutes D Encens Qui S Levaient Dans La Pice C Ferma Les Yeux Pour Rciter Une Prire, Mais Une Seule Pense Vint Son Esprit Gnies Des Cieux, Permettez Que Nous Retournions Lin An Il Se Remmora Le Temps O Ses Grands Parents Vivaient Encore Cette Poque, Ce Hameau Perdu Tait Son Paradis Et Son Frre Lu, Son Hros Lu Tait Comme Le Grand Guerrier Des Histoires Que Son Pre Racontait, Toujours Prt Le Dfendre Quand D Autres Gamins Tentaient De Lui Voler Sa Ration De Fruits, Ou Mettre En Fuite Les Effronts Qui Auraient Manqu De Respect Ses Soeurs Lu Lui Avait Appris Se Battre, L Avait Emmen Patauger Dans Le Fleuve Entre Les Barques Et Pcher Des Carpes Et Des Truites Qu Ils Rapportaient Ensuite Tout Excits La Maison Il Lui Avait Montr Les Meilleures Cachettes Pour Pier Les Voisines Mais En Grandissant, Lu Tait Devenu Vaniteux Quinze Ans, Il Faisait Constamment Talage De Sa Force Il Se Mit Organiser Des Chasses Aux Chats Pour Crner Devant Les Filles, Il S Enivrait De L Alcool De Riz Qu Il Volait Dans Les Cuisines Et Se Vantait D Tre Le Plus Fort De La Bande Il Tait Si Bouffi D Orgueil Qu Il Prenait Les Moqueries Des Jeunes Filles Pour Des Flatteries, Sans Se Rendre Compte Qu Elles Le Fuyaient Si Bien Qu Aprs Avoir Regard Lu Comme Son Idole, C En Vint Peu Peu Ne Plus Prouver Qu Indiffrence Son Gard Jusque L Cependant, Lu Ne S Tait Jamais Mis Dans Des Situations Plus Graves Que Celle D Apparatre Avec Un Oeil Au Beurre Noir La Suite D Une Bagarre Ou D Utiliser Le Buffle De La Communaut Pour Parier Aux Courses D Eau Mais Le Jour O Son Pre Annona Son Intention De S Installer Lin An, La Capitale, Lu Refusa Catgoriquement Il Avait Alors Seize Ans, Il Tait Heureux La Campagne Et N Avait Aucune Intention De Quitter Le Village Il Disposait De Tout Ce Dont Il Avait Besoin La Rizire, Sa Bande De Bravaches Et Deux Ou Trois Prostitues Des Environs Qui Riaient De Ses Bons Mots Son Pre Eut Beau Le Menacer De Le Rpudier, Il Ne Se Laissa Pas Intimider Ils Se Sparrent Cette Anne L Lu Demeura Au Village Et Le Reste De La Famille Migra La Capitale En Qute D Un Meilleur Avenir Les Premiers Temps Lin An Furent Trs Durs Pour C Il Se Levait Chaque Matin L Aube Pour Veiller L Tat De Sant De Sa Soeur, Il Lui Prparait Son Petit Djeuner Et Prenait Soin D Elle Jusqu Ce Que Sa Mre Ft Rentre Du March Puis, Aprs Avoir Aval Un Bol De Riz, Il Partait Pour L Cole O Il Restait Jusqu Midi Il Courait Alors L Abattoir O Travaillait Son Pre Pour L Aider Le Reste De La Journe En Change Des Viscres Rpandus Sur Le Sol Le Soir, Aprs Avoir Nettoy La Cuisine Et Adress Une Prire Ses Anctres, Il Rvisait Les Traits Confucens Qu Il Aurait Rciter Le Lendemain Matin L Cole Ainsi, Mois Aprs Mois, Jusqu Au Jour O Son Pre Obtint Un Emploi De Comptable La Prfecture De Lin An, Sous Les Ordres Du Juge Feng, L Un Des Magistrats Les Plus Importants De La Capitale Ce Texte Fait R F Rence L Dition Broch.Ci Song Est Un Jeune Garon Dorigine Modeste Qui Vit Dans La Chine Du XIIIe Sicle Aprs La Mort De Ses Parents, Lincendie De Leur Maison Et Larrestation De Son Frre, Il Quitte Son Village Avec Sa Petite Sur Malade Cest Linan, Capitale De Lempire, Quil Devient Fossoyeur Des Champs De La Mort Avant Daccder La Prestigieuse Acadmie Ming Son Talent Pour Expliquer Les Causes Dun Dcs Le Rend Clbre Lorsque L Cho De Ses Exploits Parvient Aux Oreilles De L Empereur, Celui Ci Le Convoque Pour Enquter Sur Une Srie D Assassinats S Il Russit, Il Entrera Au Sein Du Conseil Des Chtiments S Il Choue, C Est La Mort C Est Ainsi Que C Song, Le Lecteur De Cadavres, Devient Le Premier Mdecin Lgiste De Tous Les Temps Un Roman, Inspir Par La Vie Dun Personnage Rel, Captivant Et Richement Document O, Dans La Chine Exotique De L Poque Mdivale, La Haine Ctoie L Ambition, Comme L Amour, La Mort.


About the Author: Antonio Garrido

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Le Lecteur de cadavres , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Antonio Garrido auteurs dans le monde.



8 thoughts on “Le Lecteur de cadavres

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *